Bienvenu dans les coulisses de tuvasdeguster #1

Une bonne partie du métier de consultant en vin (et pas la plus désagréable) est consacrée à la dégustation et la sélection de références pour ses clients, professionnels ou amateurs éclairés. Cela passe par déguster, déguster et encore déguster, jusqu’à plusieurs centaines de vins par an. 

Tous ces vins sont dégustés dans différentes circonstances. Les meilleures conditions sont évidemment d’aller aussi souvent que possible à la rencontre des vignerons, directement au domaine mais aussi sur les salons professionnels et grand public, afin d’échanger et découvrir leur philosophie, leur engagement, leur façon unique d’interpréter et restituer leur terroir.

Il arrive aussi cependant fréquemment de recevoir des échantillons (sollicités ou non) de la part de vignerons, d’agents ou de centrale d’achat.

Dans un cas comme dans l’autre, il est essentiel de prendre le temps de goûter et analyser les vins, de façon précise et impartiale, par une approche systématique et codifiée. Ainsi les vins découverts chez les vignerons, sont systématiquement re-goûtés dans les mêmes conditions que les échantillons afin d’avoir une prise de recul et neutre de toute influence.

Dans la mesure du possible, les sessions de dégustations d’échantillons sont thématiques, les vins proviennent donc d’une même région ou appellation, et sont d’une gamme de prix proches.

Méthode et approche systématique

Ces dégustations se déroulent dans mon bureau avec le matériel et dans les conditions suivantes :

Conditions de dégustation d’échantillons de vins

-Un crachoir et un verre d’eau, indispensable pour le palais propre et l’esprit clair !

-Un surface blanche pour pouvoir observer la robe du vin dans de bonne conditions.

-Un verre à vin de dégustation, ici un Authentis 02 de chez Spiegelau

-Un Coravin, qui va permettre de prélever une quantité nécessaire et suffisante de vin de la bouteille pour pouvoir l’évaluer (environ 5cl) sans avoir à la déboucher. Cet outil est précieux dans le cadre de la dégustation d’échantillon car le bouchon et la bouteille restent intacts. Cela évite la consommation excessive ou la perte et d’autres doses de dégustation pourront être à nouveau prélevés avec cette outil pour faire valider l’échantillon à des tiers, comme un client restaurateur par exemple.

-Les bouteilles sont anonymisées : la dégustation à l’aveugle permet d’enlever toute influence sur la notoriété du domaine ou de la cuvée et de juger chaque échantillons le plus impartialement possible.

-De quoi prendre des notes.

 

Approche Systématique de la Dégustation WSET

Chaque échantillon est donc dégusté et analysé selon l’Approche Systématique de la Dégustation du recommandée par le WSET et donne lieu à la rédaction d’une fiche. Elle permet de dresser un profil complet, précis et transmissible.

Si la référence est sélectionnée, cette fiche servira au support d’information fourni au client pour l’exploitation de la cuvée.

Observation de la robe du vin

 

 

 

 

 

 

Comment se passe la sélection des références
Taggé sur :            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.